Monde

Brazzaville : Le chef de rebelle Ninja, le Pasteur Ntumi recouvre ses droits et libertés

chef des rebelles ninja

Les membres de la Commission ad hoc paritaire de l’accord de cessez-le-feu et de cessation des hostilités dans le Pool, qui se sont réunis du 17 au 20 janvier dans la capitale congolaise, ont décidé que Ntumi recouvre tous ses droits et libertés, alors qu’il est poursuivi par un mandat d’arrêt émis par le procureur général près le Tribunal de grande instance de Brazzaville, a annoncé, dimanche, la radio publique.

Cette commission a en outre demandé au chef rebelle Frédéric Bintsamou alias Pasteur Ntumi de garantir le respect et l’application stricts de l’accord du 23 décembre aussi bien dans ses communications que dans ses actes.

Le pasteur et ses hommes connus sous le nom « Ninja » du Pool, une région fertile au sud de Brazzaville, avaient pris les armes en contestant la réélection du président Denis Sassou Nguesso en avril 2016.