Politique

AGRESSION CONTRE MOÏSE  KATUMBI À BRUXELLES , FOFO KONZI CITÉ À TORT POUR DIVISER SA BASE DE LUBUMBASHI. VOICI 5 QUESTIONS QUI FONT RÉFLÉCHIR ET QUI INTERPELLENT MOÏSE KATUMBI

 

En effet , en marge de la messe organisée pour les victimes du 31 décembre dernier , l’opposant Moïse KATUMBI a essuyé une sérieuse agression verbale de certaines personnes qui étaient à l’office religieux .

Voici 5 questions qui font comprendre à tout analyste impartial que le haut cadre du PPRD FOFO KONZI n’est pas impliqué dans cette honte qu’a subi Moïse KATUMBI .Encore moins , le ministre de l’aménagement du territoire ne peut pas être lié à cette guerre de positionnement.

Décryptage

1. Qui ne se souvient pas de récents tiraillements sur le leadership de l’opposition entre les Pro KATUMBI et les pro TSHISEKEDI ?

2 Qui ne sait pas que les combattants de l’UDPS ont toujours été virulents envers tous les congolais qui se déclarent candidat de l’opposition à la présidentielle ?

Pour rappel ,au  Canada le samedi 21 mai 2011, à Montréal, Vital KAMERHE le leader de l’Union pour la nation congolaise y était pour présenter un livre qu’il vient de faire éditer.

Des compatriotes, se faisant passer pour des ‘‘Résistants’’, l’ont agressé verbalement en le traitant de génocidaire. Ils lui ont  reproché le fait qu’il ait annoncé sa candidature à la présidentielle 2011, alors que pour eux il n’y avait  qu’un candidat unique de l’opposition politique congolaise, à savoir, Tshisekedi Etienne wa Mulumba, leader de l’UDPS.

3. Et sous la même question ,qui ignore que  les opposants de la dernière heure ont toujours été victime d’un  rejet des franges dures de l’opposition radicale en Europe et aux États-Unis ?

4. Sur base de quels éléments probants ces médias payés à dessein citent Fofo KONZI dans cette mésaventure de l’ancien gouverneur du Haut-Katanga avec les combattants ?

5. A quoi cela profite à Monsieur  Fofo KONZI que  la diaspora rappelle à Moïse KATUMBI qu’il fut de connivence avec le régime KABILA et qu’il est comptable à titre personnel du pillage à grande échelle  des ressources minérales du KATANGA et pour cela , il doit à tout prix justifier tous les cimes économiques qui l’ont enrichi ?

À la lumière de toutes ces questions, on note que FOFO KONZI et Félix KABANGE ont été cités à tort dans cette lutte interne à l’opposition où les pratiques de la recherche du leadership sont connues . Il appartient à MOÏSE KATUMBI de bien connaître ses partenaires politiques qui n’ont pas accepté ses propres ambitions présidentielles et qui essaient de l’intimider.

DIA OMBEL

Analyste indépendant et observateur de la politique congolaise