Hi-Tech

Un lien profite de la faille de sécurité IOS pour planter votre iPhone

Attention attention !!! un lien vers une page hébergée par Github depuis une dizaine des jours, exploite une faille de sécurité des systèmes d’exploitation iPhone et la gamme des Macs pour endommager et paralyser la messagerie de votre iPhone ou iPad. Ce malware est capable de détruire votre messagerie sans même l’avoir ouvert.

Github vient de retirer la page qui contenait ce Malware et la dernière mise à jour d’iOS 11.2.5 bêta 6 a corrigé le problème signale la maison APPLE’s

Le lien en question, vous l’avez peut-être déjà dans vos messages, ou vous l’avez vu passer comme tweet, sur votre twitter pointant vers un lien extérieur, ne l’ouvrez surtout pas. Il se présente comme suit « iabem97.github.io. » et circule également sur Messages, la messagerie de macOS et message, celle d’iOS, vous envoie vers une page Github activant un script destructeur. Un simple Preview du lien al’aide de cette fonction de la messagerie peut causer des dégâts énormes.

Si c’est moins grave, le script peut provoquer une relance de la partie logicielle de l’appareil, ce qu’on appelle en langage informatique un « respring ». Dans les cas les plus graves, il peut aller jusqu’à Freezer vos messageries d’iOS et de macOS, les rendant totalement inutilisables.

Pour être à l’abri de cette faille, la seule solution de quitter Messages ou message en premier, ensuite effacer la conversation contenant le lien. Pour cela, sur iOS, balayer vers la droite le nom de la personne dans message et valider l’option « effacer ». Elle permet de restaurer complètement les fonctionnalités de la messagerie. Ce n’est pas la première fois que l’on découvre ce genre de bugs véhiculés par l’app Messages : par le passé, des messages texte, des vidéos avaient généré des dégâts souvent peu sérieux, mais hautement agaçants pour l’utilisateur…

 

Source : clubic

A propos de l'auteur

admin

Ajout commentaire

Cliquer ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.