Jeunesse et Education

Nord-Kivu : Pas d’enseignant, ce lundi 15 janvier dans presque toutes les écoles protestantes de Goma.

Children walk home from their schools in Goma, DRC on Oct. 10, 2016. These children are able to attend school because their parents can afford the semester bonuses for teachers.

Ce lundi 15 janvier, les professionnels de la craie ont répondu au mot d’ordre de leur syndicat revendiquant le réajustement de leur salaire. Les cours n’ont pas été réguliers dans plusieurs écoles conventionnées protestantes de la ville de Goma. Les enseignants ont brillé par leurs absences répondant au mot d’ordre de grève lancée par leur syndicat depuis le samedi 13 janvier dernier.

Si dans quelques instituts les élèves ont été retenus dans leurs salles de classe par leurs autorités scolaires, il n’y a eu cependant aucun enseignant pour donner les cours. Dans d’autres établissements scolaires comme FARADJA, MAJENGO, VISOKE, MAENDELEO pour ne citer que ceux-là, la direction de ces écoles était contrainte de libérer les élèves après avoir constaté l’absence des enseignants.

Ces enseignants revendiquent le réajustement de leur salaire de 60.000 francs congolais tel que promis par le gouvernement, le payement des salaires non payés et la reconnaissance des nouvelles unités. Signalons que cette grève à durée indéterminée durera jusqu’à ce qu’ils trouveront gain de cause.

Pour leurs parts, les élèves se disent être victimes d’une situation qu’ils ne maîtrisent pas et demandent qu’une issue soit trouvée dans le plus bref délai pour qu’ils ne soient pas pénalisés surtout pendant cette période préparatoire des examens du premier semestre.

Richard Kubuya