Faits Divers

Inondations meurtrières à Kinshasa: le gouvernement décrète un deuil national de deux jours

Un deuil national de deux jours a été décrété, vendredi 05 janvier après les pluies diluviennes qui ont fait jeudi 4 janvier, 44 morts et plusieurs disparus, ainsi que des centaines de blessées. Ces jours sont,   lundi 8 et  mardi 9 janvier de l’année en cours.

Le gouvernement en a fait l’annonce après avoir analysé les informations apportées par le  ministre de la Solidarité et action humanitaire, qui aurait visité les zones dévastées, exprimant son « choc » devant l’ampleur des dégâts.

COMPTE RENDU DE LA 7ème REUNION ORDINAIRE DU CONSEIL DES MINISTRES

Par ailleurs, le gouvernement  provincial de la ville de Kinshasa a tenu le même   vendredi 5 janvier 2018, un conseil des ministres provincial extraordinaire. Cette réunion avait pour but d’évaluer les dégâts observés après les fortes pluies abattues.

Selon le gouvernement de Kinshasa, ce phénomène extrême a eu une telle répercussion en raison de problèmes qui se sont accumulés et de carences dans les infrastructures et l’aménagement du territoire. Raison pour laquelle, le gouvernement de Kinshasa a annoncé le début prochain de la démolition des constructions anarchiques à Kinshasa.

« la commission technique des travaux procédera incessamment à la démolition des constructions anarchiques identifiées avec les concours des gestionnaires de proximité », dixit le compte rendu.

A en croire, le gouvernement provincial de Kinshasa, cette mesure  coercitive est prise dans le but de prévenir d’autres cas d’inondations et minimiser le pourcentage de  détresse dans la capitale.

Béni Kinkela