Budget

DGREK: Le gouverneur BalaBala accuse certains agents de Kikwit et Bandundu de destruction méchante

En échange avec la presse du chef-lieu, le Gouverneur BalaBala se dit non satisfait du travail réalisé par le comité de crise.

« Seules les antennes de Dima, Masamuna et Bandundu-ville essayent de se conformer, mais pas les autres entités ! il y a des imprimés de valeurs parallèles qui circulent encore. Aussi la qualité des agents et cadres reste à déplorer, car ils sont dépourvus de la conscience provinciale. Conséquence : les faibles recettes perçues se volatilisent ». Y égard à ce constat, le Gouverneur promet le réaménagement de la Direction générale et les antennes de la DGREK dans un futur proche si jamais les attitudes des agents ne s’améliorent pas.

« Tous les destructeurs sont dans les deux grandes villes de la province. Par destructeurs vous devriez comprendre que les répudiés de la BRB qui continuent à faire circuler les imprimés parallèles et incitent les contribuables à l’incivisme fiscal. a dit le Gouverneur BalaBala »

En ce qui concerne, la reforme de cette régie amorcée par le Gouvernement, mais crashé brusquement, le Gouverneur éclaircit en précisant que :

« C’était une initiative du Gouvernement au projet Profite-Congo. Selon le Protocole, le comité de crise devrait présenter 3 mois après donc jusqu’au janvier, le rapport des gestions sur base de quel le projet Profite-Congo viendra lancer l’offre, recruter fait faire le test, former puis engager les agents. Mais dommage ! Nous avons été vites en besogne en lançant l’offre alors que ce n’était pas de notre ressort. Ce qui fait que le 1er processus étant voué à l’échec et a donc été annulé. Tout sera relancé en janvier selon l’esprit du protocole. »

Précisons que Profite-Congo, est un projet de la banque mondiale.

Rolly Mukiaka