Politique

RDC: Enfin, Michael Sakombi recadre Félix Tshisekedi

Michael Sakombi,  le conseiller diplomatique et politique du Vice-Premier ministre et Ministre des affaires étrangères et de l’intégration régionale, regrette avec amertume la réaction sensationnelle et épidermique du Président du Rassop, Félix Tshisekedi. Et, a fait part ce soir sur son compte Twitter, de son  indignation  face aux « allégations mensongères » accusant le VPM She Okitundu,  de mettre en exergue ses attributs sexuels.

Cependant Michael Sakombi dénonce « les propos irresponsables, dont la teneur n’a d’égal que la cécité de son  auteur. Car le VPM She Okitundu, est un chrétien pratiquant,  un bon père, instruit, compétent et aimable dans la société congolaise.

« Déclaration irresponsable et impulsive d’un homme en perte vertigineuse de vitesse politique suite à un manque de soin et de consistance dans sa  conduite et dans ses discours. »

Il s’offusque que de telles accusations mensongères et images montées soient proférées en direction de Léonard She Okitundu et emballent des esprits si peu éclairés.

Par ailleurs, le jeune  conseiller s’inquiète d’un nouveau phénomène, observé ce temps. Il s’agit tout simplement du   » réveil brutal » des internautes sur un fait, même si cela s’avère faux. Cette pensée  conventionnelle n’est pas  rien que nuisible, mais aussi remet en cause la présomption d’ innocence.

 » Notre société sans frontières, connaît dorénavant des tribunaux qui s’entrechoquent avec timing distincts. Celui du droit et de la procédure judiciaire; son rythme est à la discrétion des enquêteurs et des juges; elle s’impose a priori à toutes les autres. En suite, celui de l’opinion qui obéit à l’exigence de réponse immédiate, de l’impatience surtout depuis les réseaux sociaux. L’expérience démontre que l’échelle de temps le plus rapide impose sa loi aux autres malheureusement. Ainsi,  les médias imposent- ils leurs solutions aux autres espaces ? Ils peuvent mettre à mal en quelques instants une réputation construite tout au long d’une vie: la réalité d’un passé ne vaut plus rien comparée à l’apparence d’un présent. Le temps des médias conduit alors à considérer que tout travers des politiques, même non démontré, mérite d’être dénoncé, les exclut de la vie publique sans aucune preuve créeant ainsi des  » Dreyfus 2.0″ condamnés par les médias! Nous devons dire non car ceci pourrait arriver à tous. « .

Et, il ajouta par la suite : « N’importe quel génie du mal devant ses outils et poudres alchimiques audiovisuelle peut faire apparaître ou disparaître chacun de nous. Ensuite chaque artificier sur whastapp peut détruire en quelques secondes 30,40,50 ans de vie. Est-ce le monde que nous voulons ? », interroge t-il.

Avec pareille réaction , on pourrait sans aucun doute assister dans les jours qui viennent, à la présentation des excuses du Président du Rassop, Félix Tshisekedi pour ses déclarations à l’égard du vice- Premier ministre Léonard She Okitundu.

Béni Kinkela.