Faits Divers

Le pseudo-Journaliste indépendant qui se nourrit des mensonges

Le métier du journalisme est aussi important que d’autres puisqu’il vient au secours des sans voix et des délaissés de la société, mais quand certains individus parachutés dans le corps journalistique, s’adonnent à des pratiques contraires à l’éthique ceci nous pousse a réagir.  Le Congo va mal, c’est le slogan à la mode depuis un moment sur les réseaux sociaux. Oui effectivement le Congo va mal parce que les intellectuels, les hommes intelligents ont préféré se taire, laissant la parole aux imbéciles.  Les intellectuels hésitent pendant que les crétins agissent.  Les crétins passent pour des experts et se permettent de débattre sur les questions stratégiques de la nation.

Oui le Congo va effectivement mal même les questions en rapport avec la haute Sécurité sont exposées sur la toile. Internet cet outil si noble, si extraordinaire se voit réduit à la taille de la médiocrité des certains de mes compatriotes. Et plus grave, cette catégorie semble majoritaire sur la toile.  La nation se voit drainer dans la boue et avec elles toutes ses autorités.  La question est de savoir si elle revêtira de son prestige une fois que nos fameux opposants accéderont au pouvoir.  Et même les établissements d’enseignement sont victimes de ce sabotage.  Tout est réduit au ridicule.

Parlons de la thèse du Professeur Aubin Minaku :

Sous d’autres cieux, le débat tournerait autour de la pertinence, l’effectivité d’un tel outil. Mais chez nous, c’est un journaliste indépendant usant d’un prête-nom qui réduit à nul les éminents professeurs, les têtes pensantes de cette nation.

Rien qu’à lire ses écrits je déduis que ce fameux journaliste ne connaît pas la colline inspirée. Et pire n’a jamais côtoyé ce milieu. Sinon il accorderait du respect à ces professeurs qu’il cite à tout vent. Cher confrère indépendant :

  1. le site universitaire n’a jamais été envahi par les militaires comme tu le dis, ni non plus la salle de promo par des policiers ;
  2. Le jury n’a jamais accueilli le Professeur Aubin Minaku ; le récipiendaire Aubin Minaku était dans la salle de promo 45 min avant la défense et s’est tenu debout à l’entrée du jury comme le fait tout le monde ;
  3. L’image que vous balancez sur le net est celle du Comité de gestion de l’Unikin et les membres du jury accueillant le Président du Jury le professeur Luzolo Bambi dont ses proches pourront identifier sa voiture et ce qui est tout à fait normal.

Minaku n’est pas un parachuté, il n’est pas là par hasard.

Il a un cursus universitaire normal et vérifiable. Quand il a obtenu son diplôme de licence en 1989 avec mention distinction, il logeait encore au Home avec l’argent de poche lui remis par ses parents. En 2007 lorsqu’il a décroché le diplôme d’études supérieures de droit public avec mention grande distinction il n’était pas encore Président de l’Assemblée nationale.

L’Unikin ne peut cautionner aucun folklore, poser la question à ceux-là qui ont osé tenter. Que les idiots se taisent à jamais et laissent le débat aux scientifiques.

La rédaction

 

A propos de l'auteur

admin

1 Commentaire

Cliquer ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Chers compatriotes. La nouvelle que distillent les langues malveillantes au sujet de la soutenance de thèse du Professeur Aubin MINAKU traduit clairement la mechanceté des politiciens véreux en perte de vitesse et en quête de positionnement. Pour votre information, Le Professeur Aubin MINAKU a soutenu avec brio sa thèse doctorale à la salle Monseigneur Luc Jilon aux fins d’obtention de titre de Docteur en Droit International Public et Relations Internationales, après un cursus académique normal et régulier, à savoir: Assistant puis chef des travaux à la faculté de droit de l’Unikin, et ce, à la suite de l’achèvement du cycle de licence avec mention: distinction, et de celui de DES avec mention: grande distinction.
    Pour rappel, le Professeur Aubin MINAKU est un homme scientifique éprouvé, ses brillantes réussites durant son parcours académique lui ont valu l’estime prononcée aussi bien de ses anciens collègues que des professeurs de la faculté de Droit, de l’Economie et des Sciences Sociales de l’UNIKIN, le témoignage du Professeur KUMBU KI NGIMBI, lors de la soutenance de la thèse du précité en est une preuve éloquante.
    S’agissant de la redaction de sa thèse, le Professeur Aubin MINAKU a commencé à la rédiger depuis 2011. La cohérence, l’agencement d’idées dans son argumentaire juridique et la maîtrise du sujet lors de l’audience solennelle de la soutenance de sa thèse le 23 décembre dernier démontre à suffisance son lien étroit de paternité.
    En tant qu’homme scientifique équilibré, il a su dissocier la science de la politique, il ne s’est pas servi de sa position politique aux dépens de ses aspirations académiques. Enfin, pour clôturer, la RDC a besoin de mettre en synergie ses intelligences pour son réelle émergence et sa pleine affirmation dans le concert des Nations. Patrick Joseph Diassouka