Politique Social et famille

Victimes des folles rumeurs sur la rédaction de sa thèse par le prof Mampuya:Aubin Minaku rétablit par la Faculté de droit de l’UNIKIN

Depuis un certain temps, des folles rumeurs circulent à travers la capitale, faisant état d’une éventuelle rédaction de la thèse du président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku Ndjalandjoko, par le professeur Mampuya Kanuk’a Tshiabo. Ce dernier étant le directeur de thèse d’Aubin Minaku qui est chef des travaux à la Faculté de droit de l’Université de Kinshasa. 

Pour couper court à ces bruits des mauvaise augure, la doyenne de la Faculté de droit de l’Université de Kinshasa, la professeure ordinaire Marie-Thérèse Kenge Ngomba Tshilombayi, a signé un communiqué officiel sur lequel, vient éclairer l’opinion tant nationale qu’internationale sur cette situation, une bonne fois pour toute. Elle porte donc à la connaissance de tout le monde que le cursus du chef des travaux, doctorant Aubin Minaku Ndjalandjoko, est régulier, et ses compétences lui reconnues depuis sa licence et son D.E.S en droit, lui valent les aptitudes de rédiger lui-même sa thèse de doctorat.
La doyenne Marie-Thérèse Kenge a donc tenu à faire savoir à l’opinion que M. Aubin Minaku a normalement étudié à la Faculté de droit de l’Université de Kinshasa et a terminé ses études avec la mention distinction. Il a été retenu comme assistant à la même faculté et nommé par décision rectorale n°103/UNIKIN/93 du 8 septembre 1993 au grade d’assistant sous matricule 7.899,831.L et a évolué au sein de la même faculté jusqu’à son grade actuel de chef des travaux.

Le communiqué souligne par la suite que le président de l’Assemblée nationale Aubin Minaku a été inscrit en D.E.S au cours de l’année académique 2015 – 2016 selon le procès verbal du Conseil de faculté du 25 avril 2015 avec un comité d’encadrement composé du professeur MampuyaKanuk’a Tshiabo, promoteur, du professeur Luzolo Bambi Lessa, membre, et du professeur Mavungu Vumbi di Ngoma, membre.

« Le rapport du comité d’encadrement de sa thèse est satisfaisant. La faculté de droit et son comité d’encadrement évaluent son dossier pour sa présentation en défense publique. Toute rumeur de politisation d’un dossier purement académique n’engage que son auteur », note le communiqué de la faculté de droit de l’Unikin signé par sa doyenne Marie-Thérèse Kenge.
Ce même communiqué souligne que la Faculté de droit de l’Université de Kinshasa décerne ses diplômes pour tout étudiant, que ce soit en graduat, en licence, en D.E.S ou en doctorat, dans le respect de toutes les normes requises en la matière, et en conformité avec la Loi, les règlements et les instructions académiques. A travers sa doyenne Marie-Thérèse Kenge Ngomba Tshilombayi, la Faculté met enfin en garde « toute personne qui dénigre la Faculté de droit de l’UNIKIN », avec possibilité des poursuites judiciaires ».

LB