Jeunesse et Education

Violations des de l’homme en RDC: Les activistes de la Lucha RDC- AFRIQUE ont déposé un mémo à la MONUSCO

Les membres de la  LUCHA RDC-AFRIQUE ont déposé, ce lundi 11 décembre 2017 un mémo à la MONUSCO,

Dans leur mémo déposé , ces jeunes activistes du mouvement citoyen, Lucha RDC-AFRIQUE ont exprimé leur mécontentement face aux  violations des droits de l’homme observée en Afrique et plus particulièrement en Libye.

Chaque le 10 décembre, le monde entier célèbre la journée internationale des droits de l’homme. Cependant, les jeunes du mouvement LUCHA RDC- AFRIQUE, ont déposé un mém, ce lundi 11 décembre,  pour dénoncer les abus aux droits humains en RDC et en Afrique.

 » Nous sommes venus ici à la MONUSCO comme Porte-voix de tous les mouvements citoyens pour dénoncer et manifester notre ras-le-bol aux violations des droits de l’homme en République Démocratique du Congo. Car, le droit de l’homme doit être respecté. Cela ne doit plus être un slogan », a indiqué Joseph Amisi, porte-parole de LUCHA RDC-AFRIQUE.

Pour rappel, plus de 4  ambassadeurs de ce même Mova à Goma, ont été arrêtés, ce lundi 11 décembre, à Goma, précisément au rond point BDGL. Ces derniers ont été encerclé par la police, quelques minutes plutard,  ils ont été embarqué dans une jeep de la police en destination de la Prison P2.

Raison pour laquelle, la LUCHA RDC-AFRIQUE dénonce leurs arrestations : « Nous dénonçons la situation dans laquelle ils sont détenus, les autorités leurs privent le droit de visite et d’assistance juridique. Un des avocats qui assiste les militants  de la LUCHA RDC-AFRIQUE n’a pas été autorisé d’assister les amis. «