Politique

John Kolela :  » Nous venons d’ expliquer au Président du Sénat tous les dangers de la nouvelle loi électorale adoptée à l’Assemblée Nationale. »

Le Président du Sénat, Léon Kengo wa Dondo a reçu, ce mercredi 06 décembre, les députés de l’opposition, qui ont quitté l’Assemblée Nationale en pleine plénière consacrée à l’examen du projet de loi modifiant la loi électorale.

Au sortir de cette rencontre, l’élu de Likasi s’est confié exclusivement à Kin24.info :  » Nous venons  d’expliquer au Président du Sénat tous les dangers de la nouvelle loi électorale adoptée à l’Assemblée Nationale. Car, non seulement elle piétine la loi fondamentale de notre pays. Mais aussi,  elle réserve peu de chance aux candidats indépendants. Et après notre confrontation, le numéro un de la chambre haute, a décidé de nous donner une suite favorable demain.« 

A propos de l'auteur

beni kinkela

1 Commentaire

Cliquer ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Comment un député peut ignorer qu’en cas d’une loi litigieuse mais adoptée par le chambre basse, celle-ci doit passé à la chambre haute. En cas des désaccord, on instaure une commission spéciale mixte. Si les désaccord persiste, la loi rentre à la chambre basse qui va examiner soit la première loi ou les modification apportées par le commission mixte ? Ce qui suppose que : quelle que soit la position du sénat, cette loi passera vu que c’est le parlement qui aura le denier mot. Des députés sont donc des accompagnateurs de Kabila & Cie dans leur magouille. Mais le peuple n’a pas encore dit son dernier mot. Qui vivra , criera victoire des Congolais.