Sports

Enfin la Coupe revient à Lubumbashi

Nous le disions en prélude à cette manche retour de la finale de C2 : le plus sûr moyen de rafler le trophée et de la ramener à Lubumbashi, c’était de ne pas prendre de but. Face à un SuperSport sans envergure, les Corbeaux ont réussi cette mission ce samedi 25 novembre. Avec cran, abnégation, solidarité. En somme, un mental de fer.

Et ils pouvaient même prétendre à mieux, les « Baba boys ». En première mi-temps déjà, maladresse et manque de réussite ont privé KALABA puis ADJEI de l’ouverture du score. Car les « Noir et Blanc » étaient beaucoup mieux entrés dans le match que leurs rivaux du soir.

En seconde période, les Sud-Africains poussèrent davantage. Il fallut alors toute la vigilance de GBOHOUO, la vigueur de KIMWAKI et CHONGO pour barrer la route aux Bleus de TINKLER.

Et ce furent ces dernières minutes acharnées, cette bataille de tranchées où le SuperSport se montra méchant, sans créativité et perdit définitivement tout espoir. Meschak ELIA eut la balle qui pouvait les humilier pour de bon, mais il oublia ASANTE seul à sa droite et loupa le cadre à bout portant.

Ce n’était que péripétie. Jusqu’au bout, les Corbeaux mouillèrent le maillot sans faiblir. Jusqu’à la 94 e minute et cette explosion qu’ils n’oublieront pas de si tôt. Bravo !

TPM