Faits Divers

La ville de Goma s’est réveillée sous une tension terrible.

Depuis 4 h ce matin,  la ville de Goma s’est réveillée sous une tension terrible. La police  anti émeutes est en alerte et a dressé des barrières partout. Les activités sont restées paralysés dans la mâtiné de ce lundi 30 octobre dans la ville suite à l’appel lancé par le mouvement citoyen de la lutte pour le changement Lucha et d’autres structures dite mouvement citoyen de cette province du Nord Kivu.

les échanges des jets des pierres ont été enregistrées dans quelques quartiers de la ville notamment le quartier Katoyi et Majengo où l’on note la mort de quatre personnes dont un motards tué et un policier. Signalons que jusqu’à 10 heures les tirs d’armes légères retentissent dans la ville de Goma. Pas de circulation, une journée ville morte qui a vite pris des allures d’une rébellion.

A l’heure qu’il est le calme est revenu.