Politique

RDC: le Collectif d’Action de la Société Civile appelle à une journée ville morte le lundi 30 octobre dans le but d’offrir à KABILA la dernière occasion de déposer sa lettre de démission

Dans un communiqué, lu publiquement,  vendredi 27 octobre, à Goma , le Collectif d’Action de la Société Civile, a appelé le peuple congolais à se mobiliser à travers une journée « ville morte » , lundi 30 octobre, sur l’ensemble du territoire auquel l’état congolais exerce son pouvoir de coercition.

L’objet de cet appel est de pousser  Joseph Kabila à la démission.

 » Le collectif d’Actions de la société civile, CASC en sigle décrète ce lundi 30 octobre 2017 une journée ville morte sur toute l’étendue de la république dans le but d’offrir à KABILA la dernière occasion de déposer sa lettre de démission pour ainsi quitter honorablement le pouvoir passant par la grande porte. », dit le communiqué.

Le Collectif d’Action de la Société Civile, a demandé également “une transition” sans le président Joseph Kabila pour pour préparer des élections apaisées  en République démocratique du Congo.

 » Après sa démission, une transition citoyenne dirigée par des personnalités issues de la société civile sera mis en place avec  pour mission ultime d’organiser les élections dans le bref délai possible. », dit le communiqué.

Ce communiqué signé par l’activiste Luc Nkulula exhorte  à la population  de se lever,  comme une nation pour défendre jusqu’au retour à l’ordre constitutionnel.

La rédaction.

LETTRE DE DEMISSION Communiqué de presse Journée Ville morte ce 30 octobre 2017