Politique

RDC: la pétition pour la destitution de Minaku a été déposée ce vendredi 20 octobre

Après, la terrible  chaîne des chutes des motions de défiance contre le vice-premier ministre en charge de l’Intérieur, Emmanuel Ramazani Shadari, et celle initiée contre le ministre d’Etat, ministre de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba, l’opposition parlementaire veut cette fois-ci de la tête de Minaku.

Signée par 50 députés   de l’opposition, la motion pour la destitution du Président de l’Assemblée Nationale, a été déposée, ce vendredi 20 octobre 2017. Concernant les motifs,  trois chefs d’accusation, qui lui  reprochent de violer le  règlement intérieur de l’assemblée nationale, la conduite déséquilibrée des débats et  l’absence de contrôle trimestriel du budget.

Initiée par l’honorable Toussaint Alonga, le rapport de la séance plénière consacrée à l’examen de la motion contre Minaku, sera   débattu et voté  dans les 48 heures. Telles sont les lignes maîtresses qui caractérisent le présent Règlement intérieur de l’ Assemblée Nationale sur cette question.

La rédaction.